Close
Skip to content

Qui sommes-nous

Ce site Internet est celui de l’unité d’hypertension artérielle de l’Hôpital Européen Georges Pompidou (Paris – France) labellisé Centre d’excellence en hypertension artérielle par la Société Européenne d’Hypertension artérielle et la Société française d’hypertension artérielle.

Historique

La vitalité de l’école Française d’hypertension artérielle est l’héritage de Paul Milliez (1912-1994) qui a été le premier à organiser la prise en charge des cas difficiles d’hypertension artérielle dans un service réunissant toutes les facilités et moyens nécessaires. Dans sa suite, P Corvol et J Ménard, M Azizi, G Bobrie, G Chatellier, X Jeunemaitre, S Laurent et PF Plouin ont maintenu, avec tous les membres de leurs équipes, cette unité de lieu et d’action à l’HEGP et l’ont étendue à la génétique et à l’épidémiologie clinique.

 

Nécessité d’un centre spécialisé

L’hypertension artérielle requiert un recours spécialisé quand elle est sévère, réfractaire, compliquée ou relevant de causes précises ou rares. Quatre-vingts pourcent des patients adressés dans le centre par les médecins correspondants (libéraux ou hospitaliers) relèvent de ces situations. Le centre dispose pour ces cas de tests biologiques (hormones périphériques ou dans les veines surrénales, génotypage, dosages de médicaments) pour lesquels avons défini nos valeurs de référence et seuils d’intervention, de toutes les formes d’imagerie (en coupes, intravasculaire et scintigraphique) et d’un monitorage par télémédecine. En cas d’HTA secondaire, notre rôle est d’établir le diagnostic et l’indication thérapeutique ; de contacter les radiologues ou les chirurgiens spécialisés ; et d’encadrer les traitements invasifs. Nos publications fournissent à ces patients une information précise sur les risques et les bénéfices des procédures engagées. Nous formons les futurs spécialistes en HTA. Notre recherche contribue à une meilleure connaissance physiopathologique de l’HTA et de ses traitements.

Politique de soins

Le personnel d’accueil distingue les patients nouveaux (qui bénéficient d’une pré-consultation) et les patients anciens pour limiter le délai de consultation des nouveaux patients. Soucieuse de l’équité d’accueil des patients, aucun des médecins relevant du centre d’hypertension artérielle n’offre de possibilité d’accueil privée pour influencer ce délai. La plupart des patients sont suivis par leur médecin personnel après intervention ou mise au point d’un programme thérapeutique. Dans un petit nombre de cas, une surveillance prolongée est proposée. Notre centre n’a pas vocation à suivre régulièrement les patients ne présentant pas de difficulté de prise en charge médicale ou de particularité clinique (maladies rares par exemple).

Réseaux et centres de référence

Le centre anime plusieurs réseaux scientifique : COMETE (COrtico et MEdullo-surrénale, les Tumeurs Endocrines) ; PGL-NET (ParaGangLioma NETwork) ; ARCADIA/PROFILE (Assessment of Renal and Cervical Artery DysplasIA Register et PROgression of FIbromuscular Lesions) et EN2iLA (European Network for Non Invasive Investigation of Large Arteries) ; enfin le réseau des centres d’excellence français. Les membres du CE de l’HEGP appartiennent au centre national de référence des maladies vasculaires rares (dysplasie fibromusculaire, Takayasu, Buerger, Elhers-Danlos vasculaire) et aux Unités Pilote de Coordination des tumeurs malignes de la surrénale et de la maladie de von Hippel-Lindau. Pour en savoir plus voir la rubrique Recherche sur ce site .

Programmes de recherche

Le centre coordonne de nombreux programmes (ANR, INCa, INSERM, FRM, PHRC) qui ont donné lieu à des centaines de publications scientifiques. Le centre de l’HEGP est le seul centre en France impliqué dans le développement international précoce (Phase I-II) des nouveaux traitements médicamenteux de l’ HTA. Le recrutement, la culture scientifique et les moyens humains et techniques confèrent au centre la masse critique nécessaire à un site de référence en recherche clinique et translationnelle.

Publications et activité pédagogique

Le centre a publié plus des centaines d’articles originaux, accueille des médecins étrangers pour des stages d’au moins 4 mois et assure la formations des étudiants.

La formation

Le centre forme à tous les aspects de l’HTA les étudiants, les internes en DES de différentes spécialités (cardiologie, endocrinologie, médecine générale, médecine interne, néphrologie), des médecins étrangers. et des infirmières

La visibilité internationale

L’individualisation du centre en HTA de l’HEGP – et à plus forte raison du réseau des CE en HTA qu’il anime – augmente la visibilité internationale de ses membres sur le plan académique et vis-à-vis de partenaires industriels.

 

Centre hypertension HEGP : classé N°1 en France par Le Point en 2021

Avec une note de 18,9/20, le centre d’hypertension artérielle de l’Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP-Paris) est premier au classement de la Revue Le Point (23/09/2021). Ce classement tient compte de plusieurs critères : le fait d’être un centre d’excellence labellisé par la Société Européenne d’hypertension artérielle, l’activité, la disponibilité d’un centre de réanimation cardiaque proche, la notoriété, la durée de séjour, la proportion de patients vus en ambulatoire. L’activité du centre HEGP est de loin la plus importante avec la plus forte notoriété. L’unité d’hypertension artérielle occupe la première place du classement du Point de façon consécutive depuis 2013.

 

Rédaction centre-hypertension.org.  Mise à jour Septembre 2021